Comment vos règles influencent-elles votre tension artérielle ?

Dernière révision :
30 Mai 2023
Écrit par :
Examiné médicalement par :

Comment vos règles influencent-elles votre tension artérielle ?

Pourquoi tant de femmes souffrent-elles de problèmes de tension artérielle, de troubles de la circulation et d’autres problèmes de santé avant et pendant leurs règles ? Dans cet article, nous expliquons quand et pourquoi les symptômes typiques commencent et ce que vous pouvez faire pour y répondre.

Problèmes menstruels typiques

Chaque femme est différente. Pourtant, certains problèmes de santé tels que les fluctuations des hormones, du taux de sucre dans le sang et de la tension artérielle perturbent la vie de nombreuses femmes avant le début des règles. Elles peuvent aussi ressentir des symptômes psychologiques tels que des sautes d’humeur. Voici quelques informations.

Les fluctuations hormonales et le cycle menstruel des femmes

Généralement, pendant la première moitié du cycle (jours 0-14 environ), vous observez une tension artérielle plutôt basse (en dessous de 120/80 mmHg). C’est la période au cours de laquelle l’ovule se développe. Le niveau d’œstrogène augmente, ce qui vous met de bonne humeur. Le taux de sucre dans le sang est relativement stable jusqu’à l’ovulation, le corps est généralement plus tenace et la tension artérielle est globalement plus basse.

Les femmes plus jeunes et plus petites souffrent souvent d’une basse pression artérielle avant, pendant et après leurs règles.

Est-ce normal d’avoir une tension artérielle élevée avant ses règles ?

Pendant l’ovulation, l’œstrogène baisse dans l’équilibre hormonal et la progestérone augmente. Ceci affecte l’hémoconcentration et entraîne généralement une température corporelle plus haute. La fréquence cardiaque augmente, le pouls et la tension artérielle aussi. L’humeur et le système immunitaire en pâtissent souvent.

Durant la seconde moitié du cycle (jours 14-28 environ), la paroi utérine se forme. À la fin de cette phase, si l’ovule n’a pas été fertilisé, il sera excrété avec le sang des règles. La tension artérielle et la température corporelle sont donc naturellement plus élevées avant les règles

Les changements de l’équilibre hormonal (particulièrement l’œstrogène/la progestérone) peuvent donc entraîner des fluctuations de la tension artérielle. D’autres facteurs, tels que la rétention d’eau, l’obésité et le stress, mais aussi la consommation d’alcool, de caféine, de sel et de nicotine, peuvent sans aucun doute exacerber ces fluctuations.

Des symptômes du syndrome prémenstruel peuvent apparaître, particulièrement pendant la semaine avant vos règles. Le système immunitaire est toujours plus vulnérable à ce moment. Le métabolisme s’accélère et cause souvent des fringales. Les variations du taux de sucre dans le sang sont courantes et peuvent être dû principalement à l’hormone progestérone.

Essayez donc de mener un mode de vie aussi sain que possible pendant toutes les phases de votre cycle.

Qu’est-ce que le syndrome prémenstruel, exactement ?

De nombreuses femmes souffrent du syndrome prémenstruel à de divers degrés. Ses symptômes typiques peuvent inclure :

  • La fatigue
  • L’acné
  • L’anxiété
  • Une humeur triste, pouvant même inclure la dépression
  • Des palpitations
  • Des fringales ou un manque d’appétit
  • Des maux de tête/migraines
  • Des troubles d’attention
  • Des crampes abdominales
  • Des douleurs dans le dos
  • De la nausée
  • Des troubles du sommeil
  • Des sautes d’humeur et/ou irritabilité
  • Des troubles digestifs
  • La rétention d’eau dans les tissus (par ex. dans les jambes, le torse, les mains ou les pieds)

La raison de ces symptômes n’a pas encore été précisément clarifiée. Il est supposé que les prédispositions familiales et les hormones (particulièrement la progestérone) y jouent un rôle majeur. Les troubles psychologiques sont vraisemblablement causés par l’influence des hormones féminines sur la sérotonine, un neurotransmetteur a une action sur, entre autres, le sommeil et l’humeur. .

Le syndrome prémenstruel est-il un signe avant-coureur d’une tension artérielle élevée à un âge plus avancé ?

Une étude sur le long terme menée par l’Université du Massachusetts publiée en 2015 a constaté que les participants ayant des symptômes de syndrome prémenstruel modérés à importants avant leurs règles présentaient un risque 40 % plus élevé de souffrir de tension artérielle élevée (hypertension) à un âge plus avancé.

Curieusement, les participants à l’étude ayant pris des compléments de vitamine B tels que la thiamine et la riboflavine ne présentaient pas de risques plus élevés.

Les chercheurs ont alors conseillé aux personnes affectées de prendre des compléments de vitamine B en quantité suffisante et de mesurer régulièrement leur tension artérielle. Il est donc utile d’avoir un tensiomètre professionnel qui peut être utilisé à domicile, tel que le bracelet Aktiia..

Suivre les conseilssuivants peut aussi aider en cas de fluctuations des hormones, de la tension ou du taux de sucre dans le sang :

  • Avoir assez de sommeil
  • Manger des bonnes graisses, spécialement les huiles oméga 3
  • Préférer leses glucides complexes aux sucres rapides
  • Faire de l’exercice et/ou de la méditation régulierèment pour faire baisser le stress
  • Éviter l’alcool, la caféine et la nicotine
  • Privilégier une alimentation riche en vitamines et pauvre en sucre

Certains médicaments peuvent aussi aider (parlez en à votre médecin) :

  • Antidépresseurs
  • Diurétiques (pour empêcher la rétention d’eau)
  • Contraceptifs hormonaux
  • Antidouleurs

Il faut noter que certaines femmes présentent les symptômes menstruels ci-dessus même pendant qu’elles ont encore leurs règles.

Votre tension artérielle est-elle plus haute ou plus basse durant vos règles ?

Bien que la tension artérielle soit souvent légèrement plus élevée juste avant ou au tout début de vos règles, ce niveau revient généralement à la normale une fois qu’elles ont commencé. Une carence en fer ou en vitamine B12, qui peut survenir même si les pertes de sang sont relativement normales (en dessous de 80 ml), peut à son tour entraîner des vertiges, une faiblesse et une tension artérielle basse.

Abonnez-vous maintenant pour recevoir des conseils d’experts sur la façon de contrôler votre pression pendant le cycle menstruel !

Il est donc normal que la tension artérielle soit relativement basse durant les règles. Si une tension artérielle élevée apparaît à ce moment là, il est conseillé de consulter un médecin pour en découvrir la cause. Si les symptômes de la tension élevée sont accompagnés de tachycardie, transpiration et de maux de têtes, il est judicieux de faire contrôler ses hormones.

Que faire pour les problèmes de circulation pendant la journée ?

Le volume de sang plus bas entraîne parfois des problèmes de circulation, car les tissus ne reçoivent pas assez d’oxygène. Le corps essaie de compenser en augmentant le rythme cardiaque. Dans le pire des cas, cela peut entraîner un arrêt circulatoire.

Il est donc conseillé de prendre des mesures pour soutenir le processus de formation du sang. Buvez beaucoup et mangez des aliments riches en fer, comme par exemple :

  • Le boudin
  • La viande rouge
  • Le foie
  • Le poisson
  • Les épinards
  • Le brocoli
  • Les jaunes d’oeufs
  • Les légumineuses, les noix et les graines.

Si vous souffrez de saignements menstruels très importants, vous pouvez également prendre des compléments alimentaires tels que des comprimés de fer, après avoir consulté un médecin.

En résumé

Il existe en effet un lien entre le cycle menstruel et la tension artérielle, ainsi que divers problèmes de santé. Dans certains cas, les experts ne sont toujours pas d’accord sur les causes exactes de ces troubles et symptômes. Il existe des remèdes maison simples ainsi que des options de traitements médicamenteux pour les troubles de la tension artérielle, des règles et de la circulation. Surveiller sa tension de manière régulière peut être un premier pas pour prendre le contrôle de son cycle et sa santé.

Avis de non-responsabilité : Cet article est fourni à titre informatif uniquement. Il ne contient pas, ni ne remplace, un avis médical. Consultez toujours votre gynécologue et/ou votre médecin traitant si vous avez des questions ou souffrez de symptômes, ainsi qu’avant d’utiliser des remèdes maison. Nous n’assumons aucune responsabilité quant à l’exactitude des informations et des conseils fournis, ni pour les éventuelles fautes de frappe ou omissions dans le texte de cet article.


Sources :

Syndrome prémenstruel, envie de sucre et sérotonine, 11 aout 2010 : https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse-syndrome-premenstruel-envie-de-sucre-et-serotonine

Syndrome prémenstruel : https://www.yourperiod.ca/fr/abnormal-pain-and-menstrual-bleeding-premenstrual-syndrome-pms

Le syndrome prémenstruel serait-il lié à l’hypertension ? Décembre 2015 : https://www.topsante.com/medecine-troubles-cardiovasculaires-hypertension-le-syndrome-premenstruel-serait-il-lie-a-lhypertension

Jambes lourdes : symptômes, causes et facteurs favorisants, 24 juin 2022 https://www.ameli.fr/bayonne-assure-jambes-lourdes-symptomes-causes-facteurs-favorisants

Bien couvrir ses besoins en fer selon les périodes de la vie, 4 janvier 2021 : https://www.ameli.fr/bayonne-assure-anemie-carence-fer-couvrir-besoins-fer-age

Examen médical

Articles connexes

Brassard de pression artérielle traditionnelle vs. Aktiia

Brassard
Aktiia
Conforme à la norme ISO81060-2
Pression artérielle dans la journée
Moyenne de 70+ par semaine
Pression artérielle nocturne
Mesures automatiques

Laisser un commentaire

Laissez le premier commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de l'auteur

Votre panier
Votre panier est videRetour à la boutique
Calculate Shipping